Mal au cou : d’où viennent les gênes et comment vous soulager ?

0
450

Le mal au cou est extrêmement courant. Il est souvent le résultat d’une mauvaise posture, du port de charges lourdes ou encore d’une maladie. Nous vous proposons d’en savoir plus dans cet article…

Origine des douleurs cervicales

Le mal de cou, également appelé cervicalgie ou douleurs cervicales, est un phénomène extrêmement commun. Tout le monde peut souffrir de maux de cou, peu importe l’âge, le sexe ou encore la profession.

En effet, il est fréquent que des personnes qui passent de longues heures assises, que ce soit au volant ou devant un ordinateur, ou encore celles qui portent de charges lourdes, développent petit à petit des douleurs au dos et au cou.

Heureusement, les douleurs finissent souvent par disparaître d’elles même au bout de 4 semaines. Cependant, elles peuvent aussi demeurer pendant plusieurs mois. C’est la raison pour laquelle il est important de comprendre l’origine de ses douleurs cervicales pour apprendre à les soigner et à s’en prévenir.

Le mal de cou est généralement accompagné de différents symptômes. Parmi les principaux types de signes associés, l’on distingue :

  • Des raideurs au niveau des muscles de la nuque ;
  • Des contractions et des spasmes ;
  • Une gêne dans le mouvement de la nuque ;
  • Des maux de tête et même une sensation de fatigue.

Certains patients ont des symptômes tels que des douleurs diffuses dans le corps, dans les bras, le dos ou encore les jambes. Dans ces cas, il est important de consulter le plus rapidement possible un médecin.

Les causes de la cervicalgie

Le mal au cou est un phénomène complexe. Et vos douleurs sont généralement liées à la structure de votre cou, mais parfois aussi de votre tête ou de votre dos. En effet, cette structure peut très bien être endommagée ou fragilisée à cause du poids de l’âge, de votre profession, d’une maladie ou encore après un traumatisme.

La majorité des causes des douleurs cervicales sont liées à l’usure des structures anatomiques de la zone du cou (avec le vieillissement ou bien chez les personnes qui utilisent de manière excessive leur cou ou leurs membres).

Néanmoins, certaines causes courantes ont été recensées. L’on retrouve par exemple :

  • La fatigue de vos articulations ou de vos muscles cervicaux ;
  • Des maladies telles que l’arthrose ou l’arthrite ;
  • Un traumatisme ou un choc ayant endommagé les cartilages ou les vertèbres ;
  • Un mouvement des vertèbres générant une pression anormale des nerfs.

On distingue également des causes plus graves de la cervicalgie et des autres douleurs du cou. Certaines, plus graves que d’autres, nécessiteront un traitement poussé et le suivi d’un médecin. Par exemple :

  • Les hernies ;
  • La méningite ;
  • Les infections
  • Les dégénérescences ;
  • Et les cancers.

Vivre avec des douleurs cervicales : possible ?

Il est difficile de vivre normalement tout en ayant régulièrement mal au cou. En effet, la situation peut devenir rapidement gênante pour votre corps et même handicapante pour vos activités quotidiennes.

Les solutions envisageables avec un docteur ?

Consulter un docteur vous permettra d’obtenir un diagnostic précis sur votre état de santé. Le docteur vous posera des questions ciblées sur votre condition et votre problème de manière à mieux détecter votre pathologie.

Certaines personnes ont par exemple des douleurs qui se diffusent dans les bras ou dans les jambes. De même, d’autres patients seront plus sujets à la fatigue que d’autres. Seul un examen plus précis vous permettra donc d’en savoir plus sur votre situation. Il peut s’agir de radiographie, de scanner ou même de prélèvements sanguins.

Parmi les solutions médicales ou médicamenteuses souvent prescrites, l’on retrouve :

  • Les compléments alimentaires et les vitamines
  • Des anti-inflammatoires et des antidouleurs
  • Les injections de solution telles que les corticoïdes
  • Différents types d’opérations chirurgicales

Les solutions thérapeutiques

Certaines alternatives médicales peuvent également vous aider. Par exemple :

  • Les séances de physiothérapie : elles vous permettront d’apprendre des méthodes de renforcement de votre zone cervicale ainsi que des mouvements à réaliser (en cabinet ou à la maison).
  • La neurostimulation électrique transcutanée : il s’agit d’une technique qui a pour objectif d’atténuer la gêne à l’aide d’un courant électrique.
  • L’utilisation d’un hamac cervical ou d’un dispositif de traction cervical : ces outils vous permettent de détendre mécaniquement la zone du cou. Vous pouvez en savoir plus ici.
  • Faire des séances de kinésithérapie ou consulter un physiothérapeute.
  • Mettre du chaud ou du froid sur la surface endolorie de votre cou ou de votre corps.

Autres solutions envisageables

Les solutions les plus simples sont parfois les meilleures. En effet, veiller au quotidien au respect de ces quelques gestes simples peut bien vous aider :

  • Se tenir le dos bien droit le plus souvent possible
  • Ne pas rester trop longtemps assis devant un ordinateur et encore moins le dos courbé
  • Reposez-vous quand vous en ressentez le besoin et relaxez votre cou
  • Avoir du matériel de travail ergonomique ;
  • Évitez le port de charges trop lourdes sans les protections adaptées (ceintures lombaires, correcteurs de posture, etc.).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici