Puis-je manger des nems au poulet enceinte ?

0
191

La nutrition d’une femme enceinte demeure un sujet très délicat. En effet, malgré ses envies, cette dernière peut se voir interdire la consommation de certains aliments jugés trop risqués pour elle ou pour son bébé. Qu’en est-il des nems ? Une femme peut-elle manger un plat de nems au poulet enceinte ? Vous découvrirez dans cet article l’intérêt de la consommation des nems pour une femme enceinte et les précautions à prendre pour se protéger des risques liés à cette pratique.

Les nems au poulet, qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée ‘’rouleau impérial’’ ou ‘’fried spring roll’’, les nems sont une spécialité culinaire d’origine vietnamienne. Elle est préparée à base de beignets frits, entourés de galettes de riz. Certaines recettes admettent l’utilisation de la viande de bœuf, de porc ou même du poisson. Cependant, la recette traditionnelle est faite avec de la viande de poulet. Plat plat savoureux et très riche, sa consommation durant la grossesse ne manque pas d’avoir des impacts sur la santé de la femme enceinte.

Les avantages de la consommation des nems au poulet chez la femme enceinte

En plus d’être un aliment sain et équilibré, les nems fournissent un réel apport énergétique à la femme enceinte. Dans la préparation d’un plat de nems, l’on retrouve d’une part de la viande, du poisson ou des fruits de mer selon les goûts, mais aussi des légumes, notamment les choux, et des herbes aromatiques pour conférer au plat une bonne senteur.

L’ingestion de la viande permet à l’organisme de la femme enceinte de se pourvoir en fer pour lui donner l’énergie dont elle aura besoin quotidiennement. Les légumes, féculents et fruits de mer fournissent quant à eux des vitamines, de l’iode et des oligo-éléments propices au renforcement de la grossesse. En raison de l’ensemble de leurs apports nutritionnels, les nems représentent un met approprié à la femme enceinte. Mais leur ingestion durant la grossesse peut également exposer la femme à des problèmes de santé non négligeables.

Les risques liés à la consommation des nems durant la grossesse

Manger des nems en étant enceinte expose la femme à deux maux importants que sont la listériose et la toxoplasmose.

La toxoplasmose se présente comme une pathologie d’origine parasitaire dont la survenance peut être liée à la présence d’un parasite dans la terre d’où proviennent les légumes ou sur la viande. Certaines femmes enceintes sont naturellement immunisées contre ces micro-organismes. Pour celles qui ne le sont pas, la prise de sang effectuée en début de grossesse permet de le déterminer et de prendre les dispositions qui s’imposent. De même, la femme en état de grossesse doit éviter tout contact avec son chat domestique, car les excréments de ce dernier peuvent contenir des parasites de la toxoplasmose.

En ce qui concerne la listériose, elle est provoquée par une bactérie que l’on retrouve dans le lait cru ou le fromage, mais aussi dans la viande. Elle ne semble pas très dangereuse pour la femme enceinte, mais se révèle très nuisible au bien-être du bébé. Une fausse couche ou la naissance d’un enfant mort-né ou prématuré peuvent survenir dans les cas les plus graves.

Quelles dispositions prendre pour manger des nems en étant enceinte ?

Une femme enceinte doit prendre des précautions pour manger des nems durant sa grossesse.

La première consiste à bien cuire la viande ou le poisson contenu dans le plat de nems. Cela permet d’éliminer toute trace de listeria qui s’y trouverait, car ce micro-organisme ne résiste pas à la chaleur. Il en est de même pour les fruits et légumes, même si la cuisson ne suffit pas à éliminer tous les parasites de la toxoplasmose. L’injection d’anticorps se révèle alors indispensable pour des femmes enceintes non immunisées. Aussi, cette dernière doit-elle éviter de consommer de la viande crue, fumée ou séchée.

Il va sans dire que le chou et les autres légumes devant servir à la préparation du plat de nems doivent être soigneusement lavés après l’achat ou la cueillette et avant la cuisson. En outre, la femme enceinte doit se laver les mains après un contact avec de la viande crue, du chou ou des herbes aromatiques non encore lavées avant de porter ses mains vers ses yeux ou sa bouche. Enfin, les aliments crus, frais ou cuits doivent être rangés séparément dans le frigo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici