Maladie de Lyme : causes, symptômes et traitement !

0
154
Maladie de Lyme : causes-symptômes-traitement

Touchant l’être humain et de nombreux animaux, la maladie de Lyme est une maladie bactérienne d’une grande diversité. Elle est transmise de diverses manières et frappe la grande majorité des pays du monde. Apprenez-en plus sur cette maladie dans les lignes ci-dessous.

Maladie de Lyme, c’est quoi ?

tique maladie de lymeAppelée aussi borréliose de Lyme, la maladie de Lyme est une infection causée par des bactéries appartenant au genre Borrelia. Elle fait partie des maladies à transmission vectorielles, c’est-à-dire transmises à l’homme par la piqûre d’un arthropode hématophage qui se nourrit de sang.

Les causes

Comme il est dit plus haut, les hommes se contaminent lors d’un contact avec des tiques contaminées. Une fois sur le corps de l’hôte, la tique recherche une zone humide ou chaude comme les plis du corps, le creux du coude ou les aisselles. Elle glisse subtilement sous les vêtements, se fixe solidement à la peau pour ensuite se nourrir pendant 3 à 5 jours du sang de sa victime. La transmission du gène de la maladie se fait en ce moment-là.

En effet, les bactéries qui infectent l’homme passent du tube digestif de la tique à sa glande salivaire. Ainsi, la salive porteuse de la maladie s’inocule dans l’épiderme et devient contaminante au bout de quelques heures. Il faut retenir qu’une tique retirée immédiatement ne contamine pas.

Bon à savoir : Contrairement à ce que pensent nombre de personnes, la maladie de Lyme ne peut être transmise ni d’une personne à une autre ni par d’autres bêtes ou encore par voie alimentaire.

Les symptômes de la maladie de Lyme

test maladie de lymeAprès la contamination, la maladie de Lyme se manifeste par des signes répartis en trois grandes phases.

La phase primaire de la maladie

Au bout des 30 jours qui suivent la contamination, un érythème chronique migrant (ECM) survient. Il s’agit en vrai d’une lésion cutanée de forme ovale. Sa bordure est plus rouge que son centre qui retrouve progressivement un aspect cutané normal. Elle n’entraîne généralement aucune démangeaison.

Au cours de cette première phase, le patient atteint de la maladie de Lyme souffre de maux de tête, de douleurs articulaires (surtout au niveau des articulations les plus proches de la lésion). Il est également possible que la température de ce dernier augmente légèrement et de manière inhabituelle.

Lorsqu’il ne suit aucun traitement, l’ECM évolue pendant quelques semaines et disparaît sans laisser de séquelles.

La phase secondaire de la maladie

Plusieurs semaines après la disparition de l’ECM, d’autres signes de la maladie apparaissent. Ainsi, on peut remarquer chez le patient atteint de la maladie de Lyme :

  • Des douleurs articulaires : ce symptôme est déjà ressenti lors de la première phase. La différence ici est qu’il est plus accentué et touche les plus grosses articulations.
  • Des irrégularités cardiaques : perte de connaissance, sensation de battement cardiaque dans la poitrine, douleurs thoraciques. Il faut cependant retenir que ces manifestations cardiaques évoluent souvent vers une guérison sans séquelle.

La phase tardive de la maladie

Elle se manifeste des années après l’infection par :

  • Des atteintes articulaires : comme celles observées dans la phase secondaire de la maladie ;
  • Des atteintes neurologiques : qui touchent la moelle épinière ou le cerveau. On remarque chez le patient des signes neuropsychiatriques divers.

Traitement de la maladie de Lyme

Le traitement de la maladie se fait en fonction de son niveau d’évolution. Mais généralement, ce sont des antibiotiques oraux tels que l’amoxicilline, la doxycycline, la céfuroxime et la ceftriaxone que les médecins prescrivent. Lorsque la maladie est à sa phase tardive, il faut accompagner les antibiotiques d’analgésies pour combattre les symptômes devenus accrus en même temps que la maladie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici